Créer une carte multi-couches

Ajouter un jeu de données à votre carte

  1. Dans la zone d’édition de couches, cliquez sur Ajouter un jeu de données à cette carte.

  2. Choisissez le jeux de données que vous voulez afficher sur votre carte. Vous pouvez choisir un jeux de données qui comporte des informations géographiques, soit depuis votre propre catalogue de jeux de données publiés sur votre domaine, soit depuis le catalogue Toutes les données disponibles.

  3. Cliquez sur Sélectionner si vous voulez ajouter toutes les données, ou sur Filtrer les données si vous voulez seulement ajouter une partie des données.

Screenshot of the dataset adding interface in Map Builder Screenshot of filtering in the dataset adding interface in Map Builder

Note

Vous pouvez changer de jeu de données ou modifier le filtre à tout moment. Pour ce faire, cliquez simplement sur Changer le filtre à coté du titre de la couche.

Vous pouvez ajouter autant de jeux de données que vous le souhaitez sur votre carte, et toutes les données qu’ils contiennent seront ajouter sur la même carte, en même temps. C’est là que le concept de couches prend tout son sens. Dans l’Editeur de Cartes, parce que vous superposez plusieurs jeux de données, chaque jeu de données est appelé une couche. C’est pourquoi l’Editeur de Cartes vous permet de configurer vos couches, afin que que vous puissiez représenter plusieurs informations sur la même carte tout en gardant sa lecture simple et claire.

Note

Notez que plus vous ajoutez de jeux de données à votre carte, plus elle sera lourde, et plus son temps de chargement sera important.

Screenshot of Map Builder once a dataset has been added: data appears on the map and configuration options are available

Editer une couche

L’édition d’une couche (c’est à dire d’un jeu de données affiché sur une carte créée par l’Editeur de Cartes) comporte 2 aspects :

  • Affichage : le style, autrement dit, la façon dont la donnée est affichée sur la carte

  • Informations : les informations et légendes qui accompagneront le jeu de données pour le décrire au mieux

Screenshot of the Display interface to configure a layer Screenshot of the Information interface to configure a layer

Editer le style

  1. Cliquez sur l’onglet Affichage. Le menu de configuration du style apparait.

  2. Choisissez un mode de visualisation et configurez votre couche selon vos goûts.

Les configurations de style dépendent du mode de visualisation choisi pour votre couche. Il y a 5 modes différents :

Visualization modes interface

Note

Les configurations de style affichées pour chaque mode de visualisation dépendent aussi de votre jeu de données. Selon le jeu de données que vous avez ajouté à votre carte, vous pourriez ne pas voir certaines options présentées dans cette documentation.

Points et formes

Le mode de visualisation Points et formes affiche simplement vos données comme des marqueurs (points ou icônes), ou formes. C’est le mode de visualisation le plus répandu.

Configuration du style

Description

Affichage des marqueurs

L’aspect que vos données auront sur la carte

  • Point : un simple cercle. Les points sont recommandés pour un jeu de données très dense.

  • Icône : une icône thématique (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

  • Marqueur (avec une icône optionnelle) : un marqueur de carte standard en forme de goutte d’eau, qui peut contenir une icône thématique optionnelle (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

Si vous choisissez le mode Icône ou Marqueur (avec une icône optionnelle) :

  1. Dans la section Style des icônes sous la section Affichage des marqueurs, cliquez sur le menu Icône.

  2. Choisissez l’icône qui représente le mieux vos données.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner une icône.

Style des icônes

Personnaliser vos marqueurs et formes

  • Icône : choisissez une icône pour les modes Icône et Marqueur (avec une icône optionnelle) (c.f procédure ci-dessus).

  • Taille : rendez vos points et icônes plus gros ou plus petits.

  • Opacité des points : si vos marqueurs sont des points ou des icônes - ajoutez de la transparence à ces marqueurs.

  • Opacité des formes : si vos données sont représentées par des formes et non des marqueurs (points ou icônes), augmente ou réduit leur transparence.

  • Epaisseur : si vos données sont représentées par des lignes - augmente ou réduit leur épaisseur.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : changez la couleur de vos marqueurs, formes et lignes.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Bordure des formes

Personnaliser la bordure des marqueurs et formes

Note

Les bordures sont seulement disponibles pour les formes, points, icônes et marqueurs qui n’ont pas de bordure.

  • Motif : choisissez le motif de la bordure, que vous vouliez une ligne simple ou une ligne pointillée.

Pour l’option Motif, cliquez simplement sur le menu proposé et choisissez celui que vous souhaitez.

  • Epaisseur : rend la bordure de votre forme plus ou moins épaisse.

  • Opacité : augmente ou réduit la transparence de la bordure.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : change la couleur de la bordure.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Cluster

Le mode de visualisation Cluster groupe vos données en clusters au lieu de les afficher séparément. Les clusters sont regroupés selon la formule choisie : linéaire ou logarithmique.

Configuration du style

Description

Style des clusters

L’aspect de vos clusters sur la carte

  • Taille min. : définit la taille des plus petits clusters.

  • Taille max. : définit la taille des plus gros clusters.

  • Opacité : augmente ou réduit la transparence des clusters.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : change la couleur de la bordure.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Bordure des clusters

Personnaliser la bordure des clusters

  • Epaisseur : rend la bordure des clusters plus ou moins épaisse.

  • Opacité : augmente ou réduit la transparence de la bordure.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : change la couleur de la bordure.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Opérations d’agrégation

Définir l’opération de base pour les clusters

Choisissez parmi les agrégations disponibles, celle sur laquelle vous souhaitez que vos clusters soient basés. La valeur résultante sera affichée à l’intérieur du cluster.

  • Compte : combien il y a de marqueurs dans la zone.

  • Moyenne : la valeur moyenne d’un champ du jeu de données.

  • Somme : le total d’un champ du jeu de données.

  • Minimum : la valeur minimale d’un champ du jeu de données.

  • Maximum : la valeur maximale d’un champ du jeu de données.

  • Ecart type : l’écart type d’un champ du jeu de données, pour indiquer la dispersion des valeurs par rapport à la moyenne.

Calcul

Définir le mode de calcul de la taille du cluster

  • Linéaire : pour que les plages de valeurs soient de taille égale, réparties de façon homogène entre la valeur maximale et la valeur minimale (e.g. 1, 2, 3, 4).

  • Logarithmique : pour que les plages de valeurs varient en taille et s’étendent sur un spectre très large (e.g. 1, 10, 100).

Choroplèthe

Le mode de visualisation Choroplèthe affiche vos données en tant que marqueurs (points ou icônes) ou formes. Il améliore la visualisation avec des couleurs. Les marqueurs et/ou formes sont colorés selon une palette de couleurs, définie par des plages de valeurs d’une variable choisie. Le mode Choroplèthe permet la création d’une couche thématique.

Configuration du style

Description

Affichage des marqueurs

L’aspect que vos données auront sur la carte

  • Point : un simple cercle. Les points sont recommandés pour un jeu de données très dense.

  • Icône : une icône thématique (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

  • Marqueur (avec une icône optionnelle) : un marqueur de carte standard en forme de goutte d’eau, qui peut contenir une icône thématique optionnelle (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

Si vous choisissez le mode Icône ou Marqueur (avec une icône optionnelle) :

  1. Dans la section Style des icônes sous la section Affichage des marqueurs, cliquez sur le menu Icône.

  2. Choisissez l’icône qui représente le mieux vos données.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner une icône.

Style des icônes

Personnaliser les marqueurs et formes

  • Icône : choisissez une icône pour les modes Icône et Marqueur (avec une icône optionnelle) (c.f procédure ci-dessus).

  • Taille : rendez vos points et icônes plus gros ou plus petits.

  • Opacité des points : si vos marqueurs sont des points ou des icônes - ajoutez de la transparence à ces marqueurs.

  • Opacité des formes : si vos données sont représentées par des formes et non des marqueurs (points ou icônes), augmente ou réduit leur transparence.

  • Epaisseur : si vos données sont représentées par des lignes - augmente ou réduit leur épaisseur.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Palette : définit sur quel champ et quelle opération sera basée votre couche de choroplèthe, et la couleur de vos marqueurs, formes et/ou lignes.

    1. Choisissez si vous voulez baser la couleur de votre forme sur la Valeur d’un champ ou sur une Agrégation sur un champ.

    2. Selon le choix que vous avez fait pour la couleur de la forme, choisissez le champ dont vous voulez utiliser la valeur, ou décidez quelle opération d’agrégation vous voulez appliquer sur le champ choisi.

    3. Définissez la Gamme de valeurs.

    4. Définissez le nombre d’Etapes, c’est à dire en combien de catégories sera divisé votre gamme de valeurs.

    5. Choisissez un Mode de calcul : linéaire (pour que vos plages de valeurs soient de taille égale, répartis de façon homogène entre le maximum et le minimum), logarithmique (si vos valeurs sont réparties sur un très large spectre) ou Personnalisé.

    6. Choisissez la Gamme de couleurs en cliquant sur le menu couleurs et en sélectionnant vos couleurs.

    7. Choisissez un type de gradient (RGB, Lab, HSL ou Lch), c’est à dire une façon de calculer le gradient de couleurs entre les 2 valeurs que vous avez choisies.

Bordure des formes

Personnaliser la bordure des formes

Note

Les bordures sont seulement disponibles pour les formes, points, icônes et marqueurs qui n’ont pas de bordure.

  • Motif : choisissez le motif de la bordure, que vous vouliez une ligne simple ou une ligne pointillée.

Pour l’option Motif, cliquez simplement sur le menu proposé et choisissez celui que vous souhaitez.

  • Epaisseur : rend la bordure de votre forme plus ou moins épaisse.

  • Opacité : augmente ou réduit la transparence de la bordure.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : change la couleur de la bordure.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Couleur par catégorie

Le mode de visualisation Couleur par catégorie affiche vos données en tant que marqueurs (points ou icônes) ou formes. Il améliore la visualisation avec des couleurs. Les marqueurs et/ou formes sont colorés selon une palette de couleurs basées sur des catégories définies qui peuvent être numériques ou textuelles. Le mode Couleur par catégorie permet la création d’une couche catégorisée.

Configuration du style

Description

Affichage des marqueurs

L’aspect que vos données auront sur la carte

  • Point : un simple cercle. Les points sont recommandés pour un jeu de données très dense.

  • Icône : une icône thématique (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

  • Marqueur (avec une icône optionnelle) : un marqueur de carte standard en forme de goutte d’eau, qui peut contenir une icône thématique optionnelle (disponible dans la bibliothèque OpenDataSoft).

Si vous choisissez le mode Icône ou Marqueur (avec une icône optionnelle) :

  1. Dans la section Style des icônes sous la section Affichage des marqueurs, cliquez sur le menu Icône.

  2. Choisissez l’icône qui représente le mieux vos données.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner une icône.

Style des icônes

Personnaliser les marqueurs et formes

  • Icône : choisissez une icône pour les modes Icône et Marqueur (avec une icône optionnelle) (c.f procédure ci-dessus).

  • Taille : rendez vos points et icônes plus gros ou plus petits.

  • Opacité des points : si vos marqueurs sont des points ou des icônes - ajoutez de la transparence à ces marqueurs.

  • Opacité des formes : si vos données sont représentées par des formes et non des marqueurs (points ou icônes), augmente ou réduit leur transparence.

  • Epaisseur : si vos données sont représentées par des lignes - augmente ou réduit leur épaisseur.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Palette : choisissez si vous souhaitez :

    • Utiliser une palette personnalisée à partir des valeurs d’un champ

    1. Cliquez sur l’icône pinceau pour accéder à l’interface de palette personnalisée.

    2. Choisissez le champ sur lequel les catégories doivent être basées.

    3. Choisissez si vous voulez activer la création d’une catégorie additionnelle.

    4. Choisissez une couleur pour chaque catégorie.

    5. Cliquez sur le bouton Appliquer.

    • utiliser une palette Généré à partir des couleurs contenus dans un champ (dans le cas où votre jeu de données contient déjà un champ fournissant une couleur : un code couleur hexadécimal par exemple).

Dans ce cas, choisissez simplement le champ, et les couleurs apparaitront automatiquement sur les marqueurs et/ou points correspondant sur votre carte.

Bordure des formes

Personnaliser la bordure des marqueurs et formes

Note

Les bordures sont seulement disponibles pour les formes, points, icônes et marqueurs qui n’ont pas de bordure.

  • Motif : choisissez le motif de la bordure, que vous vouliez une ligne simple ou une ligne pointillée.

Pour l’option Motif, cliquez simplement sur le menu proposé et choisissez celui que vous souhaitez.

  • Epaisseur : rend la bordure de votre forme plus ou moins épaisse.

  • Opacité : augmente ou réduit la transparence de la bordure.

Pour toutes les options ci-dessus, faites glisser le curseur le long du trait, ou changez directement les nombres affichés à droite de chaque curseur.

  • Couleur : change la couleur de la bordure.

Pour changer la couleur :

  1. Cliquez sur le menu couleur.

  2. Choisissez la couleur souhaitée dans les jolies couleurs ou à l’aide du sélecteur de couleur.

  3. Cliquez sur le bouton Sélectionner.

Carte de chaleur

Le mode de visualisation Carte de chaleur n’affiche pas de marqueurs ou formes. Ce mode groupe les données et les affiche sous forme d’un gradient de couleurs qui montre les différences d’intensité d’une variable aux différents points de la carte.

Configuration du style

Description

Opérations d’agrégation

Définir l’opération de base pour la carte de chaleur

Choisissez parmi les agrégations disponibles, celle sur laquelle vous souhaitez que la carte de chaleur soit basée.

  • Compte : combien il y a de marqueurs dans la zone.

  • Moyenne : la valeur moyenne d’un champ du jeu de données.

  • Somme : le total d’un champ du jeu de données.

  • Minimum : la valeur minimale d’un champ du jeu de données.

  • Maximum : la valeur maximale d’un champ du jeu de données.

  • Ecart type : l’écart type d’un champ du jeu de données, pour indiquer la dispersion des valeurs par rapport à la moyenne.

Calcul

Définir la façon dont est calculée la progression de la carte de chaleur

  • Linéaire : pour que les plages de valeurs soient de taille égale, réparties de façon homogène entre la valeur maximale et la valeur minimale (e.g. 1, 2, 3, 4).

  • Logarithmique : pour que les plages de valeurs varient en taille et s’étendent sur un spectre très large (e.g. 1, 10, 100).

Couleurs

Définir la palette de couleurs de la carte de chaleur

  1. Cliquez sur le bouton Editer la palette.

  2. Choisissez vos 5 couleurs.

  3. Cliquez sur le bouton Appliquer.

Ajouter et éditer les informations

  1. Cliquez sur l’onglet Informations.

Titre et description

Zoom on the area to edit a layer's information, from the Information interface
  1. Renommez votre couche dans la zone Titre, pour la rendre plus claire pour vos visiteurs.

  2. Ajoutez une Description dans la zone correspondante.

Note

Si vous n’ajoutez pas votre propre description, la description par défaut du jeu de données sera affichée.

Icône

Zoom on the area to add an icon to a layer, from the Information interface

Vous pouvez ajouter une icône à votre couche, qui sera affichée à coté du titre de celui-ci.

  1. Cliquez sur le menu déroulant Icône pour choisir l’icône qui représente le mieux la couche.

  2. Cliquez sur le menu Couleur pour ajouter une couleur à l’icône de la couche.

Ajouter et éditer la légende

Zoom on the area to edit a layer's caption, from the Information interface

Les légendes ne sont pas obligatoires, mais sont recommandées car elles ajoutent des informations pertinentes à vos jeu de données, ce qui les rend plus lisibles pour vos utilisateurs.

  1. Cliquez sur l’onglet Légende.

  2. Si ce n’est pas déjà le cas, cochez l’option Afficher une légende pour ce jeu de données.

Note

Les légendes sont activées par défaut. Si vous ne voulez pas afficher de légende pour votre jeu de données, décochez simplement l’option Afficher une légende pour ce jeu de données.

  1. Dans la zone correspondante, écrivez un Titre pour la légende de la couche.

Supprimer une couche

Delete a layer interface
  1. Cliquez sur l’icône icon-trash.

  2. Cliquez sur le bouton rouge Retirer le jeu de données de la carte.