Gérer les quotas

Licence de votre portail

Avant d’étudier les quotas disponibles dans les portails OpenDataSoft, il est important de faire un point sur les licences. Chaque portail OpenDataSoft est lié à une licence. Il s’agit d’un contrat signé entre OpenDataSoft et les propriétaires du portail. Ce contrat définit la quantité de données pouvant être injectée dans le portail, ainsi que la consommation de ces données.

Par exemple, les portails freemium peuvent comporter jusqu’à 5 jeux de données, qui peuvent chacun contenir jusqu’à 20 000 enregistrements.

Votre licence définit 4 limites globales sur votre portail : la première place une limite maximale de consommation des données tandis que les autres régulent la quantité de données que vous pouvez injecter dans le portail.

  • Le quota d’appels d’API limite le nombre de requêtes exécutées sur les données pendant une période précise (généralement pendant un mois)

Important

La mesure du nombre d’appels d’API peut être complexe à comprendre, car il s’agit d’une mesure extrêmement technique de l’activité. Elle peut cependant être résumée ainsi : à chaque fois qu’un utilisateur accède à votre portail, par exemple à la page du catalogue des jeux de données, l’interface envoie des requêtes au portail pour obtenir les valeurs des filtres, pour les 10 premiers jeux de données, puis pour les 10 suivants, etc. Chacune de ces requêtes est un appel d’API et est comptabilisée dans le quota.

Des appels d’API sont par conséquent réalisés par les visiteurs de votre portail, mais également par les développeurs qui utilisent l’API pour récupérer les données publiées et les tableaux de bord hébergés à l’extérieur de votre portail.

  • Le quota de volume des données limite le volume total des données de l’ensemble des jeux de données du domaine

  • Le quota de jeux de données limite le nombre total de jeux de données publiés, d’une part pour les jeux de données locaux et d’autre part pour les jeux de données fédérés

  • Le quota d’enregistrements limite le nombre total d’enregistrements des jeux de données publiés, ainsi que le nombre maximum d’enregistrement par jeu de données

Vous pouvez consulter ces quotas et toutes les informations relatives à votre licence, dans la section Licence du back office.

Current status of your license quotas Current status of your license quotas

Définir des limites par défaut pour les utilisateurs

Étant donné que votre portail présente des limites supérieures globales, il est recommandé de faire en sorte qu’un utilisateur ne puisse pas à lui tout seul consommer la totalité du quota de la licence. Vous pouvez ainsi définir des limites générales pour les utilisateurs, et si votre portail est ouvert aux utilisateurs non authentifiés, définir des limites différentes pour ces derniers. Vous pouvez également définir une limite globale pour tous les utilisateurs non authentifiés, afin de vous assurer qu’ils ne consommeront pas l’intégralité de votre quota d’utilisation.

Vous pourrez définir ces limites dans la sous-section Sécurité de la section Configuration du back office de votre portail.

Lorsqu’un utilisateur effectue une requête (que ce soit un appel d’API, la création d’un jeu de données ou encore la publication d’un jeu de données), nous nous assurons qu’il n’atteindra pas la limite par défaut définie pour lui et qu’il n’atteindra pas non plus la limite globale du portail. Le cas échéant, un message s’affiche pour avertir l’utilisateur.

General API calls limit General data volume limits

Définir des limites spécifiques pour des utilisateurs individuels et des groupes d’utilisateurs

Certains de vos utilisateurs peuvent avoir des rôles spécifiques au sein de votre organisation qui justifient de bénéficier de quotas supérieurs aux quotas par défaut. Par exemple, vous pouvez autoriser les utilisateurs enregistrés à créer uniquement quelques jeux de données chacun. Votre directeur des données devra en revanche pouvoir publier autant de jeux de données que le permet la licence.

Pour ce faire, vous devrez accéder à la page de gestion de l’utilisateur ou à la page de gestion du groupe auquel il appartient pour définir une limite plus adaptée à sa situation.